Faire un devis dans le bâtiment (avec modèle gratuit de devis)

 

Dans le secteur du bâtiment, le devis joue un rôle important puisqu’il sera le facteur décisif quant à la réalisation de la prestation. Le futur client pourra en un coup d’œil voir s’il peut vous offrir sa confiance ou non. Autant dire qu’il est plus qu’important de ne pas le négliger ! Le devis doit ainsi répondre à plusieurs exigences sans rien laisser au hasard. Pour vous simplifier cette formalité administrative, voici quelques conseils pour maximiser vos chances de remporter le chantier convoité.

Quelle est l’utilité de faire un devis ?

 

Plus qu’une utilité, l’établissement d’un devis est pour certaines activités une obligation légale. Et c’est le cas du secteur du bâtiment. En effet, les artisans ne peuvent réaliser une prestation sans passer en amont par un devis, mais seulement lorsque le montant des travaux et actions de dépannages excède 150 euros.

Outre cet aspect obligatoire, un devis consent à sécuriser le lien commercial entre vous et votre futur client. Dès que celui-ci a donné son accord pour la réalisation des travaux, il s’engage à payer le prix convenu. Cet outil apporte également plus de professionnalisme, et donc de crédibilité, à votre entreprise. En mettant sur papier le projet, le taux de concrétisation est plus élevé qu’en traitant par voie orale. Bien qu’important, ce devis doit surtout être suffisamment pertinent et clair pour contracter une vente.

 

 

Boostez votre activité

Recevez Gratuitement par mail nos Meilleurs Articles pour vous aider à Développer votre Activité.

Ciblez au mieux le besoin du client dans son devis

 

La création d’un devis intervient en aval d’une discussion avec votre prospect. C’est pourquoi un échange complet avec celui-ci vous permettra de comprendre parfaitement ses attentes en matière de travaux. Nous vous conseillons de vous rendre sur les lieux où s’effectueront les travaux afin de proposer des solutions les plus concrètes et optimales possibles.

 

La discussion avec le prospect doit relever tous les détails essentiels pour saisir au mieux le projet ; qu’attend-il concrètement de vous ? Quel est le délai de réalisation des travaux ? Quelle est son enveloppe budgétaire ? Tous les points et doutes doivent être éclaircis. Prenez le temps de connaître les besoins du prospect. S’il se rend compte au vu du devis que vous avez parfaitement intégré sa demande, vous aurez toutes les chances pour qu’il le signe.

 

Bien calculer le prix de la prestation dans son devis

 

Comme nous le verrons plus tard, les prix de prestations, de main d’œuvre et de matériaux doivent être clairement affichés. Outre le montant de la prestation qui dépend de votre expérience et des baromètres du marché, ceux de la main-d’œuvre et de l’équipement utilisé doivent être identifiés.

 

En matière de main d’œuvre, le prix que vous suggérez est censé tenir compte des charges de votre entreprise. Le but est de couvrir au mieux les coûts tout en dégageant une marge bénéficiaire. Il vous faut donc procéder à une estimation précise du nombre d’heures nécessaire, puis distinguer le montant à l’heure pour l’artisan et pour l’ouvrier. Retenez que le prix de l’artisan vous rémunère en tant que chef d’entreprise tout en couvrant vos charges. Le tarif relatif à vos ouvriers est calculé selon leurs salaires bruts (incluant les charges sociales et patronales.

 

En ce qui concerne les matériaux utilisés, c’est à vous d’estimer lesquels sont nécessaires pour concrétiser le besoin de votre prospect. Le coût total des équipements doit être analysé pour être intégré dans le devis. Si vous avez besoin d’aide sur ce point, la Chambre de Métiers et d’Artisanat à penser à tout et vous a préparé un document utile.

 

 

Les mentions obligatoires d’un devis dans le bâtiment

 

Il faut savoir qu’un devis ne s’effectue pas au hasard, mais doit répondre à plusieurs exigences. Ainsi, celui-ci doit présenter plusieurs mentions obligatoires :

  • Les coordonnées de votre entreprise artisanales,
  • Les coordonnées du client,
  • La date d’établissement du devis,
  • La description détaillée de chacune des prestations prévues,
  • La date de commencement des travaux ainsi que sa durée estimée,
  • Le prix de la prestation, mais aussi celui de la main d’œuvre, des frais de déplacement ainsi qu’un récapitulatif du montant total,
  • La TVA appliquée,
  • Les conditions de règlement,
  • Les conditions de garantie relatives aux prestations.

 

En tant qu’artisan souscrivant une assurance professionnelle, il vous sera également demandé de mentionner ladite assurance au titre de votre activité, les coordonnées de l’assureur ou bien du garant, ainsi que la couverture géographique du contrat.

 

N’oubliez également pas que plus vos prestations seront détaillées, plus le prospect aura une idée bien claire des actions que vous avez prévu d’effectuer chez lui. Un maximum de transparence est hautement recommandé.

La numérotation du devis

 

Chaque devis est unique et dispose de son propre numéro d’identification. Il vous faut ainsi attribuer un numéro unique sur chacun de vos devis. Plusieurs méthodes de numérotation sont envisageables. Dans la majorité des cas, bon nombre de professionnels répertorient leurs documents par année.

 

À titre d’exemple, le devis « 201834 » ou « D-201834 » signifiera qu’il s’agit du 34e devis de l’année 2018. À vous de choisir comment vous préférez ajouter une partie texte avant ou non pour faciliter la lecture.

Cette identification vous sera extrêmement utile pour retrouver facilement vos documents.

 

 

La validité de l’offre faite dans le devis

 

Vous avez sûrement déjà remarqué la petite partie discrète en bas de devis. Il s’agit tout bonnement des conditions qui ont également leur importance. Ces conditions doivent mentionner la validité de l’offre ; qu’elle soit valable pendant 30, 40 voire 60 jours, vous devez l’inscrire.

 

En dessous de cette précision, il faut laisser suffisamment de la place pour que le client puisse signer le devis ainsi que le dater et mentionner «Bon pour accord». Ces deux conditions sont les plus importantes, mais d’autres peuvent être intéressantes. C’est le cas du délai d’exécution des travaux, des modalités de règlement ainsi que la date ainsi que le montant d’un éventuel compte.

 

Les plateformes dédiées : une aide à la création de devis

 

Il est aujourd’hui très facile d’accéder à des plateformes liées à la gestion d’une entreprise indépendante. Leur but est le suivant : vous accompagner au quotidien dans la gestion administrative, juridique et comptable de votre entreprise. Les tâches chronophages sont ainsi déléguées pour vous concentrer sur le bon développement de votre structure. 

L’édition de devis et de factures fait entièrement partie des atouts de ce type d’outils en ligne. Une fois que vous avez édité l’ensemble des mentions à faire apparaitre, la plateforme se chargera de vous proposer un devis déjà construit pour toute nouvelle prestation. Même sa numérotation sera créée sans que vous touchiez quoi que ce soit. Vous n’aurez plus qu’à détailler les futures prestations à réaliser. Soit un gain de temps non négligeable !

Utiliser une solution comme Otaff vous dispensera de l’édition de devis à proprement parlé car tout votre proposition pourra être transmise directement dans l’application. Gain de temps pour vous mais aussi pour le client qui pourra choisir plus facilement le prestataire avec qui il souhaitera travailler.

 

La création d’un devis n’est donc pas compliqué, si bien que l’on respecte un certain nombre d’éléments. Retenez également qu’une jolie présentation attirera plus facilement l’œil qu’un devis bâclé sur la forme. Évitez d’utiliser des caractères trop petits, utilisez 2-3 couleurs maximum et aérez au mieux l’espace du document. Plus votre devis sera agréable à lire, plus votre prospect le lira avec attention.